C’est le 2 mai 1997 que l’ancêtre du GIP Charente SolidaritéS, le secrétariat du Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD), fut créé par l’Etat et le Département pour porter un certain nombre d’actions du plan et en coordonner les autres.

Le secrétariat du PDALPD devint Solidarité Logement 16 dans le cadre de sa transformation en GIP : Groupement d'Intérêts Publics le 12 novembre 2001.

Suite à la loi de décentralisation du 13 août 2004, le Conseil Général, désormais seul responsable du Fonds Solidarité Logement, décida d’en confier la gestion au GIP Charente SolidaritéS.

Lors de l’Assemblée Générale du 14 décembre 2004, l’Etat et le Département, co-responsables du PDALPD, décidèrent d’en confier la mise en œuvre au GIP qui changea de nom pour s’appeler dorénavant Charente SolidaritéS.

Créé par la Loi Besson du 31 mai 1990, le plan est l’outil d’animation, de coordination, et de mise en cohérence des politiques relatives au logement des personnes défavorisées.

Un partenariat de qualité s’est développé et renforcé autour des objectifs du plan au cours des années.